Les opérations militaires du 7 juin au 29 août 1944

Dès le 7 juin Bayeux est la première ville libérée de France continentale par les troupes britanniques débarquées sur la plage du nom de code Gold Beach (Arromanches).

L'été 1944 en Normandie

Au lendemain du Débarquement du 6 juin, l'avancée dans l'arrière pays normand commence.

Dès le 7 juin 1944 des unités Britanniques entrent dans Bayeux sans combats et libère la cité rapidement. Il n'en est pas de même dans le secteur de Caen où les assaillants se heurtent à une défense farouche. Les deux tentatives pour contourner la ville de Caen, qui contrôle les voies allant vers la Seine et vers Paris, sont un échec.

De leur côté, les troupes américaines ont pour objectif de prendre Cherbourg afin de disposer d'un port en eaux profondes. Le 17 juin 1944 les Américains atteignent Barneville-Carteret. Ceci a pour effet d'amener les Allemands à se retrancher dans le nord Cotentin. La ville de Cherbourg n'est prise que le 26 juin 1944, mais le port est entièrement détruit.

A l'autre extrémité du front dans le Cotentin, les Américains s'emparent de Saint-Lô le 18 juillet 1944 après une difficile et meurtrière Guerre des haies au sud de Carentan. Une semaine plus tard, grâce à l'arrivée de renforts et à une amélioration de la météo permettant l'intervention massive de l'aviation. Le Général Patton lance l'Opération Cobra le 25 juillet 1944 et enfonce les lignes ennemies. L'opération est une réussite : elle permet la percée d'Avranches et la pénétration en Bretagne.

Le 6 août 1944, les Allemands lancent une contre-attaque dans la région de Mortain en direction d’Avranches pour couper l'avancée américaine. Mais un tapis de bombes alliées mène cette opération ennemie à l'échec. Bientôt encerclés dans la poche de Falaise, les armées allemandes se replient vers Paris.

La bataille de Normandie s'achève le 21 août 1944. Dès cette date, les Alliés progressent rapidement en Haute-Normandie, en Bretagne, en Pays de Loire...