Les origines : un jardin archéologique

Dès son arrivée, le visiteur est immergé dans les vestiges de la chapelle médiévale du palais servant de cadre au hall d'accueil et à la boutique du musée dont les surfaces murales datent du XIVe siècle. La dernière travée s'inscrit à ciel ouvert au sein d'un jardin intérieur clos de parois de verre.

Le musée prend naissance autour de ce puits de lumière.