Les reporters de guerre

Au cours de l'été 1944, le travail des reporters de guerre a permis d'informer le monde entier sur le déroulement des opérations de débarquement et sur la Bataille de Normandie, bien souvent au péril de la vie. Un hommage leurs est rendu au sein du musée.

En temps de guerre, les informations concernant les opérations militaires sont soumises à la censure ; en dehors des communiqués officiels émanant des autorités militaires et qui sont fournis aux agences de presse avec mission de les diffuser, chaque agence de presse, chaque radio, chaque grand journal (quotidien ou périodique) possèdent également des correspondants.

Accrédités auprès du grand quartier général allié (le SHAEF), ils sont tous volontaires et soumis à la censure militaire. Ils portent sur l’épaule un badge « War Co » et un autre indiquant le titre du journal ou de la radio qu’ils représentent. Tous ont été entraînés avec les troupes, ont vécu avec elles et sont allés sur la ligne de feu.
 Il y avait en Normandie, en juillet 1944, plusieurs centaines de journalistes accrédités représentant la presse écrite, les magazines ou la radio. Les grandes agences de presse (Reuter, Associated Press, United press, International News Service, l’Agence Française Indépendante et même l’agence Tass) disposaient de correspondants sur le front.

Prix Bayeux-Calvados des correspondants de guerre, 22ème édition du 5 au 11 octobre 2015

La Ville de Bayeux désormais associée au Conseil général du Calvados a lancé en 1994, dans le cadre du cinquantième anniversaire du Débarquement en Normandie, le Prix-Bayeux Calvados des correspondants de guerre.
Destiné à rendre hommage aux journalistes qui exercent leur métier dans des conditions périlleuses pour nous permettre d’accéder à une information libre, il consiste en la remise d’un Prix international annuel à des journalistes dans quatre catégories de médias : presse écrite, radio, télévision et photographie. Au-delà de la remise de trophées, le Prix Bayeux-Calvados des correspondants de guerre propose de multiples expositions, échanges, rencontres, débats avec le public (notamment avec les collégiens et lycéens) pour prendre le temps de mieux comprendre l’actualité internationale.
Plus d'infos : www.prixbayeux.org