Odon de Conteville

Odon, demi-frère de Guillaume

Odon est un des personnages plusieurs fois nommés dans la Tapisserie de Bayeux. on l'aperçoit aux côtés de Guillaume lors des grandes décisions, d'un repas ou lors de la Bataille d'Hastings.

Odon et Guillaume le Bâtard ont en commun leur mère, Arlette de Falaise qui fut la frilla (concubine) du père de Guillaume, Robert le Magnifique. Fidèle à son duc, Odon participe au projet d’invasion de l’Angleterre. Il assure à Guillaume une contribution de 100 navires pour débarquer sur les côtes anglaises en 1066. Il accompagne également son demi-frère au combat lors de la bataille d’ Hastings.

1030
Naissance
1097
mort à Palerme

Odon, évêque de Bayeux

Odon doit sa nomination à la tête de l’évêché de Bayeux, vers 1050, à la volonté de son demi-frère Guillaume. Dans cette période d’insurrections au sein de son duché, Guillaume doit consolider son autorité et place ses hommes de confiance. Après le couronnement de Guillaume sur le trône d’Angleterre, il est fait comte de Kent à la place du frère d’Harold, Leofwine de Wessex mort à la bataille d’ Hastings, et reprend la plupart de ses possessions. Il règle les affaires du duché et du royaume en l’absence de Guillaume. Début 1097 alors qu’il est sur le chemin de la Terre Sainte, il meurt d’une maladie foudroyante à Palerme en Sicile où il est inhumé.

 

Sur la Tapisserie de Bayeux, Odon est reconnaissable par sa tonsure sur le haut du crâne. Scène 51, on peut voir Odon prendre part à la bataille d'Hastings muni d'un bâton de commandement. Homme d'Eglise, il n'a pas le droit de tuer son prochain.
Odon, commanditaire de la Tapisserie de Bayeux ?

Odon, commanditaire de la Tapisserie de Bayeux ?

Sans texte d’archives parvenus jusqu’à nous, l’hypothèse communément partagée par les historiens retient l’idée qu’Odon, alors évêque de Bayeux, aurait fait exécuter la Tapisserie de Bayeux pour orner sa nouvelle cathédrale, lors de sa consécration en 1077. Il rendait alors légitime la conquête de l’Angleterre en l’exposant dans un édifice religieux.