Actualités
Partager

Partager

Expo De Gaulle 1940-44 Enquête d’archives de guerre

Le 25 mai 2019 Dans Exposition

De Gaulle 1940-44 - Enquête d'archives de guerre

Le long travail de recherche d'archives oubliées

Cette exposition inédite est le résultat d’une quête internationale d’images d’archives retraçant le parcours du Général De Gaulle entre 1940 et 1944.

Quand certaines de ces images sont enregistrées dans la mémoire collective, comme les photos de de la visite du Général à Bayeux en juin 1944 ou celles de la libération de Paris le 25 août, d’autres issues par exemple des films réalisés par les reporters du New York Times ou de l’Armée US ont été oubliées ou jamais montrées.

Le travail de recherche du documentaliste audiovisuel, Dominique Forget, aussi bien dans les archives américaines que britanniques, est également présenté avec l’évocation de l’évolution des matériels utilisés pour la collecte des images d’archives et leur utilisation. Une comparaison entre des montages avec des images identiques donneront une vision différente de l’histoire.

Au milieu des images d’archives, le visiteur peut découvrir un bureau des années 1940 sur lequel trône la machine à écrire sur laquelle fût frappé le texte de l’appel du 18 juin 1940. Enfin l’engagement normand dans la Résistance est matérialisé par des objets personnels de Louis Bourdais, pilote FFL originaire de la Manche, un don récent fait au musée et encore jamais exposés.

Eisenhower - De Gaulle, de l'amitié à l'alliance dans la guerre dans la paix

Prolongement de l’exposition De Gaulle à l’intérieur du Mémorial de la Bataille de Normandie, cette exposition extérieure située sur l’esplanade devant le musée, retrace les destins croisés des deux généraux, Charles de Gaulle et Dwight D. Eisenhower depuis leur naissance jusqu’à leur décès. Les destins de ses personnalités historiques se rejoignent sur plusieurs aspects mis en valeur dans cette exposition qui présente une amitié tant politique qu’ humaine.

L’exposition originale De Gaulle – Eisenhower est présentée au Musée de l’Armée à Paris et est organisée par la Fondation Charles de Gaulle, la bibliothèque présidentielle Eisenhower, la Fondation Eisenhower, avec le soutien de la fondation The First Alliance.

Partager