Les personnages
de la Tapisserie de Bayeux

Partager

Partager

Guillaume, Edouard, Harold et Odon

Dix couleurs de fils de laine servent à représenter, avec des effets de perspective, les 626 personnages, les 37 édifices dont le Mont-Saint-Michel, les 41 navires et 202 chevaux et mulets.

Parmi les nombreux personnages que comportent la Tapisserie de Bayeux, personnages avant tout masculins, les protagonistes les plus représentés sont Guillaume, duc de Normandie, Edouard Le Confesseur, roi d’Angleterre, Harold Godwinson, comte de Wessex et Odon de Conteville, demi-frère de Guillaume et évêque de Bayeux. Pour aider à l’identification des personnages, le dessinateur a ajouté des éléments distinctifs comme la moustache et les cheveux longs pour les Anglo-Saxons et la nuque rasée pour les Normands. Quant à Odon, sa tonsure sur le dessus de son crâne rappelle son rôle d’homme d’Église.

Guillaume le Conquérant

Guillaume, le bâtard devenu duc de Normandie

Le protagoniste du récit de la Tapisserie est Guillaume, septième duc de Normandie. Devenu le Conquérant après son couronnement en Angleterre le 25 décembre 1066, il fut l’un des plus puissants monarques de l’Europe occidentale au Moyen-Âge. Né à Falaise en 1027, il est le fils naturel de Robert Le Magnifique, duc de Normandie. Sa naissance illégitime lui vaudra le surnom de Guillaume Le Bâtard. En 1035, alors qu’il n’a que 8 ans, il succède à son père. En 1050, il épouse Mathilde, une cousine éloignée, fille du comte de Flandre Baudouin V. Il meurt en 1087 à l’âge de 60 ans.

Harold, héros anglo-saxon

Harold, le dernier roi anglo-saxon

Le début du récit de la Tapisserie de Bayeux présente le vieux roi anglo-saxon Edouard le Confesseur, monté sur le trône en 1042, qui s’entretient avec Harold (1022-1066), son beau-frère issue de la puissante famille de Godwin de Wessex. A la fin du règne d’Edouard, Harold devient peu à peu l’homme fort du pays et porte étendard des anti-normands. Le 6 janvier 1066, Harold est couronné roi à la place de Guillaume de Normandie. A l’aube du 14 octobre 1066 à Hastings, la bataille fait rage contre les troupes de Guillaume venu reprendre son trône. Il meurt au combat après avoir reçu une flèche dans l’œil, symbole de la punition de son parjure.

Edouard le confesseur

Edouard Le Confesseur

Le roi Édouard, dit le confesseur en raison de sa grande piété, est le fils du roi anglo-saxon Ethelred II et d’Emma, la grand-tante de Guillaume. Il monte sur le trône en 1042 et pour se réconcilier avec le clan anglo-danois, épouse Édith, fille du comte de Godwin et de la danoise Gytha. Il reste très attaché à la Normandie où il trouva refuge pendant 30 ans lors de son exil alors qu’il était chassé d’Angleterre par les conquérants danois. En 1064 en Angleterre, toujours sans héritier, Édouard se tourne naturellement vers Guillaume, son petit cousin, pour prévoir sa succession au trône. Il décide alors d’envoyer son beau-frère Harold en Normandie pour porter ce message à Guillaume…

Odon de Conteville

Odon, évêque de Bayeux

Odon est un des personnages plusieurs fois nommés dans la Tapisserie de Bayeux. Odon et Guillaume le Bâtard ont en commun leur mère. Il lui doit sa nomination à la tête de l’évêché de Bayeux vers 1050. Fidèle à son duc, il participe au projet d’invasion de l’Angleterre et accompagne également son demi-frère au combat lors de la bataille d’Hastings. L’hypothèse communément partagée par les historiens retient l’idée qu’Odon aurait fait exécuter la Tapisserie de Bayeux pour orner sa nouvelle cathédrale, lors de sa consécration en 1077. Il rendait alors légitime la conquête de l’Angleterre en l’exposant dans un édifice religieux.