XIXe siècle - Salle Caillebotte

L'installation du musée au sein de l'ancien palais en 1900 constitue un jalon important dans l'histoire de l'édifice. L’un des volumes spécialement créé pour les collections de peintures permet désormais d’y découvrir les différents courants de l'art français de la seconde partie du XIXe siècle.

L'émergence d'un esprit national illustré par la peinture d'histoire sous influence romantique répond à la quête de nouveaux horizons magnifiée par l'Orientalisme. Au réalisme social marqué par le développement industriel s'associe la modernité du regard posé sur l'environnement quotidien par les impressionnistes (Boudin, Caillebotte, Cross). Les anciens "refusés" trouvent ainsi désormais toute leur place au "Salon".