La Renaissance : des mises en perspective inédites

Dans le prolongement visuel de l'espace gallo-romain, une salle consacrée au XVIe siècle est dédiée au rayonnement de l'Italie et aux oeuvres s'inspirant de l'Antiquité : Education de Jupiter de Frans Floris, Mort de Cléopâtre de Marchesi da Cotignola...

L'espace Renaissance se prolonge d'un volume qui présente une paroi murale entièrement mise à nu, permettant ainsi une lecture archéologique des mutilations successives subies au cours des siècles par la voûte du XIe siècle.